Comparaison Stockage Serveur Cloud

Comparaison: Stockage dans l'informatique en nuage

Le stockage dans l'informatique en nuage se présente dans plusieurs formes et il est important en comprendre les différences pour évaluer les offres des différents fournisseurs de services dans les nuages.
Le stockage a différentes options.

Un des facteurs essentiels qui différencie les stockages est la typologie Stockage
  • Temporaire (Temporary Storage)
  • Stockage persistent (Block Storage)

Autres facteurs important qui différencie le type de stockage sont:
  • Rapidité / Performance
  • Redondance

Le marché voit les fournisseurs de services dans les nuages qui offrent tout, le stockage local, le stockage SAN etc...avec disques durs de gamme Consumer jusqu'à ceux de la gamme entreprise.Il est très important en comprendre les différences.

Stockage Temporaire

D'abord regardons le stockage temporaire local. Parfois indiqué comme un disque de mémoire virtuel ou de archivage peu importante, cet espace disque est lié à un serveur physique sans redondance et s'efface si le serveur physique s'arrête ou se redémarre. Beaucoup d'utilisateurs Cloud utilisent cet espace pour faire "tourner" le système d'exploitation base tandis que dans d'autres cas cet espace est utilisé comme Cache temporaire au lieu de la mémoire RAM.

Il est essentiel comprendre que cet espace n'est pas approprié pour les données importantes parce-que, pour définition, elle est une mémoire temporaire et donc ces données pourraient être perdues.

Pratiquement les fournisseurs de services dans les nuages installent un disque dur physique dans les serveurs hôte. Ce disque dur peut être de type SSD (comment Microsoft Azure). Si un serveur cloud a un disque de mémoire virtuelle présente dans ce disque local...il arrive que si à un moment précis le serveur hôte physique devait être redémarré, tout sera perdu. Certains fournisseurs demandent à leurs clients de acheter grandes quantités d'espace temporaire en tant que partie du serveur virtuel pré configuré proposé.

Amazon EC2 AWS en est un exemple, en tant que fournisseur que inclut le stockage temporaire. Si vous désirez plus de CPU ou plus de RAM, vous devez acheter aussi l'espace temporaire le quel, comme on a déjà dit, est simplement inutile.

Stockage persistent

ous les fournisseurs offrent le stockage persistent en option, tandis que les autres fournisseurs comme Stellar offrent seule le stockage persistent. Comme on a déjà dit, cet espace est persistent, contrairement au stockage temporaire.

Le stockage persistent autrement dit Block Storage, crée des volumes sécurisés.

Chaque volume peut être formaté séparément et il simule comme ça une unité disque individuelle et, très important, l'espace disque dans ce type de stockage, reste, indépendamment du fait que le serveur virtuel se bloque ou se redémarre.

Redondance

La plupart des fournisseurs offrent un certain niveau de redondance incorporée dans leur stockage persistent.

La redondance peut être vue de plusieurs façons. La première est inhérente au niveau de redondance offert par le stockage utilisé. Chaque stockage peut être configuré avec différents niveaux de RAID - Redondant Array of Independent Disk - et le type de Raid établi le niveau de redondance, fiabilité et performance. En excluant le RAID 0 qui n'offre pas aucun niveau de redondance et donc la défaillance de l'un de disques qui constitue l'array, détermine la perte de toutes les données, les autres niveaux de Raid - Raid 1, Raid 5, Raid 6 - donnent la possibilité de réduire les POF - point of failure.

L'autre niveau de redondance est donné par le système de réplication des données parmi différents stockages de disques durs. Beaucoup pensent que tous les fournisseurs de services dans les nuages répliquent toutes les ressources et donc aussi le stockage pour toutes les offres des machines virtuelles. Cette croyance est une fausse idée!

Performance

Les performances du stockage - considéré comme stockage persistent, sont très importantes pour le bon fonctionnement du Serveur Cloud. L'utilisation des architectures SAN - storage area network - pour stockages persistants, en ce qui concerne les performances souffrent des retards.

Stellar a résolu ce problème en reliant les serveurs physiques d'un cluster à des stockages persistants à travers la double connexion directe SAS, qui permet plus de rapidité et offre une meilleure redondance et moins de lenteur des classiques réseaux physiques.

Amazon EC2 AWS résout ce problème en offrant des volumes avec "Provisioned IOPS" qui sont en pratique les performances garanties. Amazon a des coûts supplémentaires pour les volumes avec Provesioned IOPS, tandis que Stellar offre un serveur cloud seulement avec performances disque garanties.

Disque SSD

Une autre option qui est en train d'acquérir la popularité sont les SSD, typiquement les plus communs parmi les solutions de classe entreprise. Beaucoup de fournisseurs offrent la possibilité de utiliser soit SSD de qualité supérieure soit les disques durs classiques. On a au moins deux éléments importants à prendre en considération lorsque on se trouve face aux offres de serveur cloud présentés comme réalisés avec disque SSD.

D'un part les SSD peuvent être utiles pour les applications intensives de E/S, d'autre part ils ont besoin d'être accouplés à un réseau interne rapide pour des performances optimales.

Il est encore plus important comprendre que communiquer avec l'architecture du serveur cloud réside dans les disques SSD, n'impliqe pas, par conséquent, une déterminée performance E/S du stockage où réside le serveur cloud. Les stockages persistants utilisés par les fournisseurs de services dans les nuages dans leurs architectures, se fondent sur les systèmes SAN. Un système SAN de nature, en tant que accessible via réseau, permet de pouvoir se connecter avec un nombre se serveurs physiques "illimités".

Qu'est-ce qui se passe si on a un SAN avec disques SSD ou SAS lié à un grand nombre de serveurs physiques dans le même temps? Ou, simplement, qu'est-ce qui se passe quand on a centaines de serveurs cloud qui utilisent un SAN, en faisant un accès simultané au stockage?

Parfois se passe que les éventuelles performances atteintes à travers l'utilise de disques et connexions à fibre optique ou infiniband, manquent pour une utilisation significative par un grand nombre de serveur cloud.

Plus en général on peut dire encore que l'utilisation des disques SSD sans une permission expresse sur les performances garanties ne donne pas une valeur ajoutée à la machine virtuelle.

Les serveurs Cloud Stellar ont été conçus pour garantir les hautes performances à chaque client et seulement à travers la choix d'utiliser le stockage DAS - Direct Attached Storage - avec les disques à grande vitesse et à travers la restriction du nombre de hôtes serveurs physiques liés à un stockage que tout cela a été possible.

Trafic Stockage

Certains fournisseurs se font payer aussi pour les demandes de E/S vers le stockage.

Celui-ci peut être l'aspect le plus compliqué à calculer par rapport aux autres prix dans les nuages, car on facture au client le réel nombre de fois où la machine virtuelle a déposé une demande I/O disque!

Ce facteur on ne le peut pas contrôler en tant que dicté par le SO, par les applications ou par la base de données, qui sont des éléments sur lesquels il est difficile d'intervenir. On a des cas où à la fin du mois, les entreprises payent plus de E/S utilisés par rapport au coût de l'entière machine virtuelle.

Par exemple Amazon EC2 AWS EBS coût 0,10$ PAR million de demande E/S.
Il peut sembler un faible coût, mais il peut augmenter beaucoup plus rapidement avec certaines applications.
Rappelez-vous, les clés qui différencient les différents types d'espace est si celui est temporaire ou persistent, redondant et si sa rapidité de la connexion entre le stockage et la machine.


2017 Stellar is a CoreTech Srl service. All rights reserved